HomeA la uneAntonio Guterres appelle à la « libération immédiate » des soldats ivoiriens...

Antonio Guterres appelle à la « libération immédiate » des soldats ivoiriens détenus au Mali

Le secrétariat de l’ONU a appelé lundi, dans un communiqué, à la « libération immédiate » des 46 soldats ivoiriens détenus au Mali depuis début juillet.

Dans une note publiée, ce 26 septembre 2022, sur le site officiel des Nations-Unies, le Secrétaire général Antonio Guterres « appelle à la libération », des soldats ivoiriens détenus depuis le 10 juillet dernier au Mali. Il « soutient fortement tous les efforts pour faciliter cette libération ainsi que la restauration de la confiance et la promotion du bon voisinage entre les deux pays », a ajouté le communiqué, soulignant sa « profonde appréciation de la contribution de la Côte d’Ivoire aux opérations de maintien de la paix de l’ONU et à la Minusma (mission des Nations unies au Mali, ndlr) en particulier ».

L’arrestation de ces soldats ivoiriens le 10 juillet à Bamako et leur inculpation mi-août pour « tentative d’atteinte à la sûreté extérieure de l’État » a tourné à la crise diplomatique entre les deux pays voisins. Présent à New-York dans le cadre de la 77ème Assemblée Générale Annuelle des Nations Unies (Onu), le président de la République de Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara, a salué le professionnalisme du contingent ivoirien déployé dans les opérations de maintien de la paix de l’Onu.

 

Le patron de l’ONU, Antonio Guterres a affirmé dimanche devant des journalistes, que les 46 soldats ivoiriens en détention depuis le 10 juillet au Mali « ne sont pas des mercenaires ». Le Secrétaire Général de l’ONU souhaite par ailleurs, la résolution rapide de ce problème.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Advertisment -

Most Popular