HomeA la uneAssemblée nationale: Les députés de Bby répondent à Wallu

Assemblée nationale: Les députés de Bby répondent à Wallu

Le groupe parlementaire Bby était en conclave afin de préparer le marathon budgétaire prévue dans les jours à venir. A travers, un communiqué, Oumar Youm déclare avoir pris connaissance des grandes orientations de la loi de finances pour l’année 2023.

Me Oumar Youm et ses collègues députés se sont, d’ailleurs, réjouis de « la volonté du Gouvernement, au travers de mesures pertinentes contenues dans le projet de budget 2023, d’atténuer l’impact de la crise économique mondiale sur la vie de nos compatriotes tout en consolidant les efforts consentis en matière de sécurité et d’équité sociale et territoriale ».

A ce titre, le groupe parlementaire de la majorité présidentielle engage ses membres à « soutenir, avec fierté et détermination, lesdites mesures qui sont le reflet de l’ambition transformatrice du Sénégal portée par Son Excellence, Macky Sall, Président de la République et leader de la Coalition Bby ».

« Relativement à la loi de règlement, le groupe informe que conformément aux dispositions de la loi organique relative aux lois de finances, le Gouvernement a satisfait aux obligations légales en déposant le projet de loi de règlement pour l’année 2021 à bonne date, précisément le 27 juin 2022, tout comme ont été déposés les projets de loi de règlement pour les exercices 2018, 2019 et 2020 », relève le communiqué. Qui indique que l’Assemblée nationale attend le dépôt des documents annexes produits par la Cour des comptes dans le cadre de sa mission d’assistance à l’Assemblée, telle que prévue par la Constitution, pour programmer l’examen des projets de loi de règlement.

S’agissant de la déclaration de politique générale par le Premier ministre, le groupe parlementaire Bby rappelle qu’au terme des dispositions de l’article 97 du règlement intérieur de l’Assemblée nationale « la déclaration de politique générale doit intervenir au plus tard trois mois après l’entrée en fonction du Gouvernement ».

En d’autres termes, selon la même source, le Premier ministre a jusqu’au 17 décembre 2022 pour se présenter devant l’Assemblée nationale à l’effet de sacrifier à cette obligation.

Il se réjouit, par ailleurs, de la volonté du Premier ministre de se soumettre à cet exercice solennel, dans le délai légal, et dès que l’agenda des travaux parlementaires le permettra.

En tout état de cause, le groupe parlementaire Bby considère que ni la loi de règlement encore moins la déclaration de politique générale ne constituent des documents indispensables à l’examen et à l’adoption du projet de loi de finances dont est saisi l’institution parlementaire pour y donner suite.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Advertisment -

Most Popular