HomeA la uneGuerre en Ukraine: La Russie envoie des frappes massives sur les infrastructures...

Guerre en Ukraine: La Russie envoie des frappes massives sur les infrastructures énergétiques en Ukraine

Dans une déclaration ce lundi, après avoir discuté avec son Conseil de sécurité, le président russe Vladimir Poutine, a confirmé des frappes massives sur les infrastructures énergétiques en Ukraine.

À la suite de son Conseil de sécurité, Vladimir Poutine prend la parole. Il accuse les services secrets ukrainiens de recourir à des « méthodes terroristes« , citant des bombardements sur la centrale nucléaire de Zaporijia, une « tentative de frappes sur le gazoduc turc » ou encore le « sabotage » de Nord Stream 1 et 2.

Par conséquent, Vladimir Poutine a confirmé que « des frappes massives ont été lancées depuis les plateformes aériennes, navales et terrestres sur les sites stratégiques énergétiques ukrainiens ». « Si les actes terroristes ukrainiens continuent, la riposte russe va être proportionnée aux menaces créées pour la Fédération de Russie« , promet le président russe, parlant de répliques « sévères ».

De nombreuses villes ukrainiennes, dont Kiev, ont été ciblées par des bombardements russes ce lundi matin. Selon le conseiller à la défense de Volodymyr Zelensky, 83 missiles ont été tirés, sans compter des attaques par drones.

Le ministre polonais des Affaires étrangères, Zbigniew Rau, a qualifié « de crime de guerre » les frappes russes qui ont visé plusieurs villes d’Ukraine ce lundi matin. En France, Emmanuel Macron a fait part de son « extrême inquiétude » après la série de frappes russes lundi sur l’Ukraine et promis d’accroître l’aide militaire de la France à l’Ukraine, lors d’un entretien téléphonique en urgence avec son homologue Volodymyr Zelensky.

Le G7 annonce une réunion d’urgence

Les dirigeants du G7 et le président ukrainien Volodymyr Zelensky tiendront mardi une réunion virtuelle sur la situation en Ukraine suite aux frappes russes qui ont touché plusieurs villes ukrainiennes ce matin.

Le chancelier Olaf Scholz, qui occupe la présidence tournante du G7, a assuré au président ukrainien « la solidarité de l’Allemagne et des autres États du G7« , à la suite de ces bombardements, a déclaré le porte-parole du gouvernement, Steffen Hebestreit, lors d’un point presse régulier.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Advertisment -

Most Popular