Harcèlement sexuel à l’école: Les enseignants du Cusems tirent sur Human Rights Watch et comptent porter saisir la justice

Les enseignants membres du Cusems déclarent la guère à Human Rights Watch. Ces derniers ont brandi une plainte contre l’Ong qui a publié hier, un rapport accusant les enseignants d’être à l’origine des violences sexuelles dans les écoles. Interrogés par la Rfm, ces enseignants ne décolèrent pas.

«C’est pas sérieux. Je vous rappelle que les enseignants ont pour vocation de former des citoyens modèles. Nous faisons beaucoup de sacrifices. Nous méritons d’être décorés et non pas le contraire. Ce rapport me fait très mal. C’est malhonnête et c’est injuste», s’indigne ce professeur du lycée de Kennedy de Dakar.

Abordant dans le sens que son collègue, ce professeur va plus loin. Il compte saisir son syndicat pour porter l’affaire devant la justice «Je vais saisir mon syndicat le Cusems pour qu’il porte plainte, car on ne veut pas que des gens racontent des choses qui vont à l’encontre de la vérité», explique-t-il.

Laissez un commentaire