HomeA la uneMamadou Moustapha Ba: Les Salaires des FDS passent de 68 à 107...

Mamadou Moustapha Ba: Les Salaires des FDS passent de 68 à 107 milliards

Dans le cadre de l’amélioration des conditions de travail des forces de défense et de sécurité, il est annoncé qu’elles ont bénéficié, de façon substantielle, de la revalorisation généralisée des salaires des agents publics de l’État.

Ainsi, le ministre des Finances et du Budget, Mamadou Moustapha Ba, renseigne que la masse salariale de ce personnel, qui était de 68 700 000 000 F CFA en 2022, va passer à 107 900 000 000 F CFA. S’agissant des ASP, le ministre annonce qu’une instruction a été donnée par le président de la République pour rehausser les pécules de ces agents en vue, notamment, d’améliorer leurs conditions de travail. Il a aussi précisé que ce dossier est en cours d’examen et les dispositions appropriées seront prises dans le budget 2022.

Réagissant sur le budget du ministre auprès du ministre de l’Intérieur, chargé de la Sécurité de proximité et de la Protection civile, Mamadou Moustapha Ba a indiqué que des crédits d’un montant de 350  000 000 F CFA sont dédiés au fonctionnement de son cabinet. De plus, il a, à sa disposition, l’ensemble des services du ministère de l’Intérieur dont les allocations budgétaires sont déjà prises en charge.

Sur le cadastre rural, il a souligné la mise en œuvre du Projet cadastre et sécurisation foncière en Afrique (Procasef) qui vise à appuyer la capacité des communes à asseoir un cadastre et renforcer la sécurisation des droits fonciers par la promotion de la gouvernance foncière. Ce projet va cibler, dans 136 communes, le dénombrement et l’identification parcellaires. Concernant la demande d’informations relatives à la répartition de la masse salariale par catégorie, ‘’ces données ne peuvent pas être divulguées, car elles ont un caractère confidentiel’’, a-t-il répondu.

Il faut souligner que le projet de budget 2023 du ministère de l’Intérieur est arrêté à 310 847 702 659 F CFA en autorisations d’engagement (AE) et à 180 246 552 326 F CFA en crédits de paiement (CP). Ainsi, le ministre de l’Intérieur Antoine Félix Diome a indiqué que ledit projet, structuré autour des sept programmes a été élaboré dans un contexte sécuritaire complexe, corrélé aux nouveaux enjeux et défis liés à l’exploitation prochaine du pétrole et du gaz au Sénégal, dans un environnement géopolitique sous-régional mouvementé.

Il dira, de ce fait, que dans le souci de faire face à l’ensemble des défis, son département entend poursuivre ses efforts de recrutement, de dotation en matériel et surtout renforcer ses capacités en matière de lutte antiterroriste, de lutte contre la drogue et la criminalité sous toutes ses formes. Parallèlement, l’accent sera davantage mis sur la sécurité de proximité, la protection civile, la réforme de l’administration du territoire et la construction de la citoyenneté, a-t-il souligné.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Advertisment -

Most Popular