Meurtre de Mariama Sagna: Me Bamba Cissé «C’est un crime crapuleux commis dans des circonstances atroces» 

Le dossier de feue Mariama Sagna sera piloté par un pool de cinq avocats, dont Me Bamba Cissé et Abdoulaye Tall. Ces derniers étaient hier devant la maison mortuaire et ont unanimement condamné le décès tragique de la responsable locale des femmes de Pastef-Les Patriotes à Keur Massar.

Selon Me Cissé, Pastef a été dans sa logique d’anticipation dans cette affaire avec la mise en place d’un pool d’avocats. «Il s’agit d’un crime crapuleux commis dans des circonstances atroces. Je ne peux m’avancer sur l’enquête, mais je puis vous rassurer que nous sommes déterminés à aller jusqu’au bout en tant qu’avoctas, et à ce que la vérité soit dite», a soutenu l’avocat. Et de poursuivre: «nous avons pris le contact de la gendarmerie. Des suspects ont été identifiés; et il a même été arrêté. Mais pour l’instant toutes les pistes ont été explorées. Mais, par de-là des suspects, c’est le mobile qui nous intéresse. C’est un meurtre très gênant, parce que le contexte ne s’y prête pas. Il y a un contexte qui est très difficile et Pastef est concerné par ce contexte politique très explosif».

La robe noire voit dans cette affaire Mariama Sagna un acharnement contre Pastef et rappelle la visite chez la maman d’Ousmane Sonko à Ziguinchor.

Laissez un commentaire