HomeA la uneSécurité routière: Bis repétita !!! revoila Monsieur tolérance zéro

Sécurité routière: Bis repétita !!! revoila Monsieur tolérance zéro

Un conseil interministériel sur la sécurité routière.

Un de plus pour nous plonger encore dans d’interminables palabres!

Le Sénégal est assurément le pays au monde où l’on se perd le plus en parlotes à travers des séminaires, des ateliers, des colloques. Ce pendant que les Burkinabés, pour ne citer qu’eux, ont tourné le dos à ces foras. Plutôt que de se perdre en discussions oiseuses sur le sexe des anges, ils préfèrent envoyer leurs cadres se procurer les fruits de nos studieuses et sérieuses réflexions et les appliquer immédiatement tout en faisant l’économie du coût d’organisation de séminaires

et autres colloques. Si ces rencontres coûteuses pouvaient développer un pays, nul doute que le Sénégal serait une grande puissance économique, tellement nos cadres excellent en cette matière. Des cadres champions dans le domaine des palabres mais subitement aux abonnés absents quand il s’agit d’appliquer les recommandations de ces rencontres qui s’entassent dans de poussiéreux tiroirs de l’administration.

Ce qui ne nous empêche pas de revenir sur des sujets déjà évoqués par nos si sérieux experts qui se perdent en redondances à l’instar du conseil interministériel d’hier qui n’a été qu’une répétition d’une rencontre du même genre et sur le même sujet présidée par l’ancien Premier ministre Boun Ab-dallah Dionne.

C’était en 2017. Amusez-vous après à feuilleter le rapport issu de ce très sérieux conseil interministériel, vous y trouverez les mêmes formules creuses que celles utilisées en 2017. Car le diagnostic est connu : Les vrais problèmes de ce charmant pays résident dans l’indiscipline qui règne jusqu’au sommet de l’Etat en plus d’une administration extrêmement corrompue. La vraie rupture, ce n’est assuré-

ment pas avec ce régime aux casseroles plus bruyantes que le concert de l’opposition dont des crétins disent qu’il est à l’origine de ces accidents. Avec un niveau de réflexion aussi terre à terre émis par des prétendus intellectuels, dont une députée, pas étonnant que nos routes continuent à tuer!

KACCOOR BI – LE TEMOIN

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Advertisment -

Most Popular