WANEP s’inquiète du ‘procès religieux’ fait à Ousmane Sonko par des adversaires politiques

Les échanges injurieux entre candidats qui minent le champ politique sénégalais, depuis quelques temps, font peur au Réseau Ouest-Africain pour l’Edification de la Paix (WANEP Sénégal). Dans un communiqué parvenu à la rédaction Keppar, l’organisation a, sans le citer nommément, pris la défense d’Ousmane Sonko, qui a été victime d’attaques virulentes venant des caciques du régime de Macky Sall. Et la plupart du temps, ces convictions religieuses ont beaucoup été évoquées par ses adversaires politiques.

« Le Réseau Ouest-Africain pour l’Edification de la Paix (WANEP Sénégal) condamne les tensions qui minent le champ politique depuis un certain temps avec des échanges de propos discourtois, injurieux, parfois haineux, voire discriminatoires, allant jusqu’à fustiger l’appartenance religieuse entre adversaires politiques. Ce qui constitue un risque pour la cohésion sociale et une menace de la diversité qui font la richesse et la renommée de notre pays », a déploré l’organisation dans ledit document.

Le Wanep,  qui est une organisation régionale d’avant-garde constituée de réseaux nationaux solides établis dans les 15 pays de l’espace CEDEAO avec plus de 550 organisations membres et qui milite pour l’édification de la paix. Jouant également un rôle d’alerte et de veille pour la prévention et le règlement de conflits, appelle aussi bien le pouvoir que l’opposition à modérer le débat. Il appelle également les religieux et les organisations de la Société civile à agir pour tempérer le débat, avant que l’irréparable ne se produise.

Laissez un commentaire