HomeA la uneAfrique du Sud: Le bilan des morts passe à 72

Afrique du Sud: Le bilan des morts passe à 72

La violence gagne du terrain en Afrique du Sud depuis l’incarcération de l’ancien président Jacob Zuma, condamné par la cour constitutionnelle à 15 mois de prison pour outrage à la justice. En seulement quelques jours de violences, on dénombre au moins 72 morts, des blessés et des pillages.

En pleine crise économique avec un taux de chômage estimé à 32%, l’Afrique du Sud fait face à une flambée de violences dans un contexte sanitaire marqué par le covid-19. Les violences déclenchées suite à l’incarcération de l’ancien président Jacob Zuma, condamné à 15 mois de prison pour outrage à la justice, ont pris une tournure assez effrayante et sont particulièrement marquées par des actes de vandalisme et de pillage.

Ce mercredi, on dénombre 72 morts depuis le début des manifestations déclenchées vendredi. La plupart des décès sont survenus lors de bousculades pendant des pillages de magasins et de centres commerciaux, a affirmé la police. D’autres sont liés à des explosions de distributeurs automatiques de billets et à des tirs, a-t-elle précisé.

Mardi, le gouvernement a déployé l’armée face à la montée des violences. « La voix de la violence, des pillages et de l’anarchie ne mènent qu’à davantage de violences et de destructions« , a déclaré Cyril Ramaphosa, le président sud-africain.

- Advertisment -

Most Popular