Home A la une Arrestation de Kemi Seba: Son avocat brise le silence

Arrestation de Kemi Seba: Son avocat brise le silence

Après avoir participé à une conférence sur le franc Cfa le samedi 21 décembre dernier à l’Université de Ouagadougou 1, Kemi Seba a été arrêté. Une arrestation qui est due à la violence des propos tenus par le militant panafricaniste.

En effet, le patron de l’Ong Urgences Panafricanistes a comparé le président Burkinabé Roch Marc Christian Kaboré à une « passoire », un « gruyère » incapable de protéger son pays contre le terrorisme. Il a même poussé le bouchon trop loin en qualifiant le chef de l’Etat de « criminel politique ».

Pour lui, soit M Kaboré retrouve « ses testicules soit les autres candidats qui sont contestés seront plus crédibles que lui ».« Il faut que Kaboré réfléchisse très rapidement à cela » a-t-il ajouté. Ses propos ont suscité l’ire des partisans au pouvoir. Pour le protéger d’eux, le franco-béninois a d’abord été emmené à la gendarmerie.

Accusé de démoraliser ceux qui se battent contre le terrorisme

C’est après qu’on lui a signifié qu’il était en garde à vue. Selon son avocat Prosper Farama, interrogé par RFI, l’agent enquêteur a signifié à l’activiste qu’une procédure avait été engagée contre lui pour injure à l’encontre du chef de l’Etat, M Roch Christian Kaboré“.

Au-delà des injures, on lui reproche d’avoir incité les populations et notamment la jeunesse à la révolte, d’avoir aussi tenu certains propos, notamment en disant que sous le régime du président Compaoré, la sécurité était mieux assurée au Burkina que sous le régime du président Kaboré poursuit l’avocat.

En tenant un tel discours, Kemi Seba « ainsi tenté de démoraliser, selon les termes de l’agent enquêteur, « tous ceux qui se battent au Burkina Faso contre le terrorisme ».

Most Popular