Home A la une Assassinat d'Abdou Elinkine Diatta: La paix en Casamance menacée ?

Assassinat d’Abdou Elinkine Diatta: La paix en Casamance menacée ?

La nouvelle est tombée ce dimanche 27 octobre 2019, Abdou Elinkine Diatta secrétaire général du Mouvement des Forces Démocratiques de la Casamance (MFDC) a été assassiné à Bignona plus précisément à Mlomp. Le défunt secrétaire général est connu pour être un des personnages phares de la rébellion en Casamance.

D’après la presse nationale, Elinkine Diatta participait à une cérémonie d’intronisation d’un roi à Mlomp. Des hommes armés de kalachnikovs ont débarqué à bord de motards pendant le rituel et ont ouvert le feu blessant plusieurs personnes selon la Direction de l’Information et des Relations Publiques de l’armée. Parmi les personnes touchées trois ont succombé à leurs blessures dont le secrétaire général du MFDC.

Les pourparlers pour la paix

L’identité des deux autres victimes a également été révélée, il s’agit des nommés Bacary Vieux Diatta et Alpha Coly. Un blessé du nom de Kadialy Diatta a également été identifié. Le secrétaire générale est connu pour son engagement pour la sortie du conflit armé qui sévit dans la région sud depuis 1982. Après un pic de violence vers les années 90, la Casamance a dernièrement connue une certaine accalmie; avec quelques attaques armées isolées.

La paix en Casamance s’inscrit selon Macky Sall dans les axes prioritaires de son quinquennat. Jusque là aucun accord de paix n’a été signé; les rivalités lancinantes dans le mouvement indépendantiste laisse craindre un statut quo plus marqué dans les pourparlers avec les décès du rebelle.

Most Popular