Home A la une Birahime Seck et le ministre Alioune Ndoye s'écharpent sur les réseaux sociaux

Birahime Seck et le ministre Alioune Ndoye s’écharpent sur les réseaux sociaux

Birahime Seck du Forum civil et le ministre des Pêches et de l’Economie maritime, Alioune Ndoye ont livré une guerre sans merci sur les réseaux sociaux sur le renoncement par l’entreprise chinoise du marché de 7 milliards de F Cfa pour le dragage et le balisage de la brèche de Saint-Louis.

En effet, tout est parti des interpellations du coordonnateur du Forum civil qui voulait savoir les raisons de l’abandon des Chinois de ce projet, après avoir gagné le marché à la suite d’un appel d’offres international. «Une entreprise chinoise ne renonce pas aussi facilement à un marché. Le ministère de la Pêche ne peut pas se limiter à évoquer une ‘’déception’’. Il nous doit des explications objectives. Une brèche qui a fait 480 morts depuis 2003 n’est pas un jeu. Nous sommes dans le contractuel», écrit Birahime Seck sur Twitter.
Une sortie qui a mis le successeur de Aminata Mbengue Ndiaye dans tous ses états. Lequel n’a pas mis de temps pour sortir de sa réserve, mais pas pour apporter des éclairages par rapport aux inquiétudes du membre du Forum civil, mais plutôt pour solder des comptes. «Finalement de qui est-il le porte-voix ce monsieur ? Avec une malhonnêteté évidente dans la démarche, car, ne se faisant aucun scrupule quand il s’agit de jouer sur les suspicions pour donner sens à sa mission», cogne le ministre des Pêches et de l’Economie maritime.
Pour ce dernier «il est clair que monsieur Seck ne s’intéresse nullement à la vérité, ne se renseignant jamais avant de jongler avec le discrédit, surtout pour les dossiers les plus évidents et qui ne demandent aucune expertise pour leur compréhension. Puisqu’il aime interpeller au nom du peuple, qu’il s’exerce au nom de ce peuple même à ce simple jeu de transparence en nous disant à la solde de quel gourou est-il et les sources de ses financements». Ne s’arrêtant en si bon chemin, le maire de Dakar-Plateau, par ailleurs responsable du Parti socialiste (Ps), membre de la mouvance présidentielle d’ajouter : «Heureusement que nous avions reçu les vrais acteurs de Saint-Louis le vendredi 19 mars 2021 pour les informer avant cette malheureuse sortie qui annonce sûrement un autre séminaire dans les riches hôtels de la place avec toujours le financement de ses commanditaires à justifier. Respectons-nous un peu, et privilégions la vérité».
Loin d’abdiquer, le coordonnateur du Forum civil revient à la charge sur le même réseau social. «Monsieur le ministre, Alioune Ndoye neutralisez votre courroux débordant et légendaire car, l’exigence de reddition des comptes techniques financiers dans cette affaire de brèche mortelle a de beaux jours devant nous. Pour une fois monsieur le ministre, soyez à la hauteur de votre mission», lance Birahime Seck qui estime que les attaques personnelles lui laissent toujours de marbre. «Les Sénégalais ont besoin d’explications objectives sur le renoncement au marché de 7 milliards de F Cfa par les Chinois. Pas autre chose», clôt-il.

Most Popular