Home A la une Corruption à l'Iaaf: Quand Lamine Diack traite son fils de "voyou"

Corruption à l’Iaaf: Quand Lamine Diack traite son fils de « voyou »

L’ancien président de l’athlétisme mondial, Lamine Diack ne semble pas être content de son fils Pape Massata Diack.  Répondant à une question du tribunal sur son fils, il a qualifié ce dernier de “voyou”.

Sur les agissements de son fils Massata Diack en tant que consultant marketing de l’Iaaf, le vieux Lamine Diack, 87 ans, qui n’a pu avoir la même indulgence que Michel Platini et Sepp Blatter, a décrit son fils comme un “voyou”. Dans l’acte d’accusation Papa Massata Diack est accusé d’être au centre des actes de corruption visant des officiels de l’Iaaf. Et que c’est lui-même qui leur remettait les sommes récupérées des mains des Russes pour empêcher la suspension de leurs athlètes. «Quand le policier m’a dit que ton fils est impliqué dans le dossier des dopages, je suis tombé des nues», a expliqué hier Lamine Diack.

Il a en même temps, au cours du même interrogatoire, reconnu l’existence d’un compromis avec les Russes pour renflouer les caisses de l’Iaaf. «On voulait garder intacte la santé financière de l’Iaaf», a plaidé Diack père, qui a précisé que «c’était pour sauvegarder la santé financière de l’Iaaf» que ce compromis a eu lieu.

Most Popular