Home International Côte d’Ivoire: Alassane Ouattara explique les raisons de l’expulsion de Kémi Séba

Côte d’Ivoire: Alassane Ouattara explique les raisons de l’expulsion de Kémi Séba

Environ deux semaines après l’expulsion manu militari de Kémi Séba de la Côte d’Ivoire vers le Bénin, alors qu’il y était pour l’étape ivoirienne du procès contre la FrançAfrique, le président ivoirien Alassane Ouattara a clarifié cette décision qui suscite de vives polémiques dans les rangs des panafricanistes.

A l’occasion du Forum Mo Ibrahim 2019, samedi 6 avril 2019, le chef de l’Etat ivoirien, Alassane Ouattara, a évoqué l’expulsion en mars de l’activiste politique et essayiste franco-béninois Kémi Séba de la Côte d’Ivoire. Selon ses clarifications rapportées par news.abidjan, Ouattara ne peut pas accepter qu’on brûle le Franc CFA. « On n’a jamais expulsé des nationaux des pays voisins (en Côte d’Ivoire), on en a expulsé un seul qui a osé brûler le Franc CFA, ce que je ne peux pas accepter », a expliqué Ouattara alors qu’il s’exprimait lors d’un panel sur la problématique de la migration africaine et l’emploi, le thème principal de l’édition 2019 du Forum Mo Ibrahim qui s’est déroulé du 5 au 7 avril à Abidjan.

Kemi Seba expulsé manu militari…

En effet, le mardi 26 mars 2019, un avis de recherche avait été lancé contre Kémi Séba par la police ivoirienne. Mais avant cette action, la police avait déjà arrêté une équipe de l’ONG Urgences Pan-africanistes dont le bras droit de Kémi Séba que les forces de l’ordre ont confondu au premier responsable de l’ONG Urgences Panafricanistes. Informé de la situation alors qu’il donnait une interview aux journalistes, Kémi Séba s’est aussitôt  rendu de lui même à la police.

[the_ad_group id= »1365″]

Expulsé de la Côte d’Ivoire vers le Bénin, le panafricaniste Kémi Séba a interpellé à l’aéroport Bernadin Cardinal Gantin puis détenu dans les locaux de la Direction du renseignement territorial.« Il se trouve toujours retenu dans les locaux de la Direction du Renseignement Territorial (D.R.T) sous instruction du Ministre de l’Intérieur Mr SAKA LAFIA, qui décidera de son sort. » a informé le bureau international de l’ONG Urgences Panafricanistes mercredi. Kémi Séba a été libéré mercredi soir et a fait de troublantes révélations sur son expulsion.

Pour rappel, le vendredi 5 avril 2019, il a été annoncé que Kemi Seba serait visé par une enquête préliminaire pour atteinte à la sûreté de l’Etat. Il serait poursuivi pour trois chefs d’accusations  notamment l’atteinte à la sûreté de l’Etat, l’incitation à la révolte et outrage au président de la République de la Côte d’Ivoire.

1 COMMENT

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Most Popular