HomeA la uneCoup d’Etat en Afrique: Le Premier ministre soudanais déposé par les militaires

Coup d’Etat en Afrique: Le Premier ministre soudanais déposé par les militaires

Le Soudan vient de vivre un nouveau coup d’Etat après que le Premier ministre du gouvernement de transition a été arrêté lundi avec plusieurs autres responsables, a annoncé le ministère de l’Information.

La saison des coups d’Etat en Afrique continue son cour avec le nouveau putsch qui vient d’avoir lieu au Soudan. Selon le ministère de l’Information qui a d’ailleurs qualifié l’acte de Coup d’Etat militaire, le Chef du gouvernement de transition, le Premier ministre Abdalla Hamdok a été arrêté lundi par les militaires. On ne sait pas où il a été emmené mais il était avec plusieurs autres responsables. Pendant ce temps, la chaîne d’information de l’État du pays diffusait de la musique traditionnelle patriotique et des scènes du Nil.

Le principal groupe pro-démocratie du pays et le plus grand parti politique ont exhorté les gens dans des appels séparés à descendre dans la rue pour contrer le coup d’État militaire apparent. Des milliers de personnes ont inondé les rues de Khartoum et de sa ville jumelle d’Omdurman. Des images partagées en ligne semblaient montrer des manifestants bloquant les rues et incendiant des pneus alors que les forces de sécurité utilisaient des gaz lacrymogènes pour les disperser.

Une prise de contrôle par l’armée serait un revers majeur pour le Soudan, qui est aux prises avec une transition vers la démocratie depuis que le dirigeant de longue date Omar el-Béchir a été renversé par des manifestations de masse il y a deux ans. Après le mali qui a connu pratiquement le même cas et la Guinée qui est en pleine transition, l’Afrique enregistre un nouveau coup d’Etat avec le Soudan.

- Advertisment -

Most Popular