Home A la une Décès de Soumaila Cissé des suites du coronavirus

Décès de Soumaila Cissé des suites du coronavirus

Une autre grande figure de la politique africaine vient de tirer sa révérence. Soumaila Cissé, chef de file de l’opposition malienne, ancien président de la commission de l’Union Economique et Monétaire Ouest-africaine (UEMOA) est décédé ce vendredi 25 Décembre à Paris des suites du covid-19. Cette tragique nouvelle a pris de court l’ensemble des collaborateurs du président de l’URD. Les derniers moments de la vie de Soumaila Cissé n’ont pas été de tout repos. On se souvient qu’il avait été capturé et fait otage par des djihadistes il y a quelques mois en pleine campagne pour les élections législatives.

Favoris du prochain scrutin présidentiel

Soumaila Cissé retrouvera la liberté après l’avènement du pouvoir de la transition qui a succédé au régime du président Ibrahim Boubacar Keita. Selon l’entourage de l’ex-ministre, son état de santé s’est dégradé alors qu’il se trouvait à Niamey, la capitale du Niger. Afin de recevoir des soins appropriés, Cissé sera évacué vers la France, malheureusement, le covid-19 a pris le dessus et l’homme politique s’en est allé en ce jour de Noël. Soumaila Cissé n’aura donc pas eu le temps de se préparer pour l’élection présidentielle malienne qui doit se tenir normalement dans quinze mois.

À l’issue de cette échéance, la transition va transmettre le pouvoir à un régime démocratiquement élu. Soumaila Cissé était annoncé comme le grand favori de ce scrutin présidentiel. Tout semblait concorder pour que l’opposant historique devienne enfin chef d’État de son pays après avoir échoué à briguer la magistrature suprême à deux reprises. Après Amadou Toumani Touré et Moussa Traoré, le Mali perd une autre grande figure de la scène politique.

Most Popular