HomeA la uneDécès du détenu Cheikh Niasse: Les explications de l'administration pénitentiaire

Décès du détenu Cheikh Niasse: Les explications de l’administration pénitentiaire

L’administration pénitentiaire brise le silence est afin d’ « établir la vérité des faits » sur les circonstances de la mort de l’émigré sénégalais établi en France, Cheikh Niasse venu passer quelques jours de vacances au Sénégal et prendre part de la célébration du Magal de Touba, il a fini dans le violon du commissariat.

Arrêté le 23 septembre, placé en garde en vue, pour outrage à agent, il est déféré le lendemain au parquet de Pikine. Dans ce temple de Thèmis, il sera placé sous mandat de dépôt et acheminé à la prison du Cap Manuel. Dans ce communiqué, l’inspecteur régional de l’administration pénitentiaire de Dakar, Mbaye Sarr précise que  » le détenu Cheikh Niass n’est pas décédé au Cap Manuel, mais aux urgences de l’hôpital Aristide Le Dantec ».

Cependant, précise l’inspecteur Sarr, le détenu avait été dans le premier temps, interné au pavillon spécial, après avoir été consulté par le médecin traitant. Sa santé s’étant dégradée, il a été évacué, le 28 septembre, aux urgences de l’hôpital Le Dantec, où il a malheureusement rendu l’âme. Relativement à la non restitution de la dépouille à la famille, l’inspecteur Sarr souligne que toutes les formalités d’usage ont été finalisées, mais que l’épouse du défunt qui vit en France a avisé de sa venue dans les prochaines heures à Dakar. Cela devrait se faire ce vendredi, assure, l’inspecteur régional de l’administration pénitentiaire.

 

- Advertisment -

Most Popular