Home A la une Disparition de Diary Sow: "Elle va bien. Il faut la laisser tranquille",...

Disparition de Diary Sow: « Elle va bien. Il faut la laisser tranquille », Selon une amie intime

Diary Sow continue de faire la une des journaux sénégalais. La brillante étudiante en classe prépa au lycée parisien Louis-le-Grand, a disparu volontairement pour des motifs encore non éclaircis.

« Diary est vivante, elle va bien. Il faut la laisser tranquille, qu’on arrête de parler d’elle. Il faut surtout lui laisser le temps de faire ses choix et de revenir si elle en a envie. Une chose est sûre, elle s’expliquera un jour ou l’autre, demain, dans un mois ou dans un an ». Voilà ce qu’à confié sous couvert d’anonymat, mardi 19 janvier, au journal Le Parisien, l’une des personnes les plus proches de Diary Sow. Une déclaration qui dissipe, au moins en partie et sous couvert d’anonymat, un mystère qui persiste depuis le 4 janvier, jour de la disparition à Paris de l’étudiante du lycée Louis-le-Grand.

Comme dans son roman

Toujours, selon cette proche citée par nos confrères, Diary Sow aurait pu avoir planifié sa disparition depuis des jours, voire des semaines, tel qu’a pu le faire le personnage de son premier roman “Sous le visage d’un ange”. Une décision qui aurait aussi tout à voir avec le décès brutal de son père en avril dernier, décrit comme “son meilleur ami”, “son confident”.

Les enquêteurs de leur côté, confirment savoir qu’elle “semble vivante et pas sous emprise”, d’après nos confrères, mais restent tout de même prudents. Car personne, mis à part peut-être quelques membres de son premier cercle, ne semble avoir d’information sur la localisation précise de la jeune femme, éprise de liberté.

La disparition de la jeune femme de 20 ans, qui étudiait en classe préparatoire au prestigieux lycée parisien Louis-le-Grand, suscite depuis deux semaines un vif émoi au Sénégal et dans la communauté établie en France. Élève dans un prestigieux établissement parisien, la jeune femme de 20 ans n’a pas donné signe de vie depuis la rentrée des vacances de Noël, alors qu’elle devait poursuivre ses études en deuxième année de classe préparatoire scientifique à Louis-Le-Grand. Selon une association d’étudiants sénégalais à Toulouse, la jeune femme a passé les vacances de fin d’année dans cette ville chez sa meilleure amie, étudiante en médecine. Elle devait repartir le 1er janvier mais sa trace se perd à ce moment.

Most Popular