Home A la une Drame aux larges des côtes de la Libye

Drame aux larges des côtes de la Libye

Depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi en 2011, la Libye est devenue un territoire instable en proie au chaos. Cette situation anarchique a fait de ce pays d’Afrique du Nord, la plaque tournante de l’immigration clandestine. Cela fait plusieurs années maintenant que de nombreuses personnes, venant en grande majorité d’Afrique subsaharienne font escale en Libye dans le but de rejoindre l’Europe. Sans se tromper, on peut affirmer que cette traversée est l’une des plus périlleuses au monde car les malheureux migrants sont livrés à eux-mêmes et sont des proies faciles pour toutes sortes de trafiquants.

La Libye ou la mer Méditerranéenne

Il faut dire que la situation chaotique dans le pays ne favorise pas un suivi sérieux des migrants. Ces derniers sont carrément à la merci des passeurs et des trafiquants qui le plus souvent, traitent des hommes, femmes et enfants de manière inhumaine et abjecte. Quand les migrants arrivent à échapper à l’enfer libyen ils font face par la suite à la mer Méditerranée et malheureusement, nombreux d’entre eux y laissent la vie. Ce jeudi 12 Novembre, dans un communiqué, l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM) a indiqué que 74 migrants sont morts en mer et 47 autres ont survécu. Les survivants ont été secouru par les gardes côtes libyens et des pêcheurs.

C’est un jeudi noir pour l’Afrique qui vient se perde 74 de ses fils. Ces derniers ne rêvaient que d’une chose, prétendre à une vie meilleure. L’OIM a déclaré que plus d’une trentaine de corps ont été repêchés et que les recherches se poursuivent pour retrouver d’autres victimes. La communauté internationale semble impuissante face au terrible drame qui se joue en Méditerranée. Il n’y a que les ONG qui font parler leur humanisme et qui se démènent avec des moyens très limités pour sauver les migrants d’une mort certaine.

Selon l’OIM, depuis le début de l’année, 900 personnes sont mortes en méditerranée en tentant de rejoindre l’Europe. Plusieurs ONG n’hésitent plus à qualifier la mer Méditerranée de plus grands « charniers » du monde. Le silence assourdissant des dirigeants africains face à cet effroyable constat est terrible et prouve à souhait que ses dirigeants sont dépassés par la situation.

 

 

Most Popular