HomeA la uneGamou à Kaolack: Léona Niassène retourne les biscuits de la Première dame

Gamou à Kaolack: Léona Niassène retourne les biscuits de la Première dame

La première dame du Sénégal n’a pas réussi de jouer au sapeur-pompier au chef de l’Etat auprès des populations  de Kaolack cette fois-ci.

En effet, en prélude à la célébration de la naissance du prophète (PSL) à Léona Niassène, Marième Faye Sall en envoyé à la famille d’El Hadji Ibrahima NIASS des biscuits, de l’eau et du jus en guise de contribution. Ce qui est vu d’un mauvais œil par la famille, selon El Hadji Abdoulaye NIASS, porte-parole du Khalife. A l’en croire, cet acte dénote d’un profond manque de respect à leur encontre, eu égard du rapport qu’a eu leur père avec le président de la République lorsqu’il a voulu prendre le pouvoir.

« Hier nuit vers 4h du matin, on nous a dit que Marième FAYE SALL avait apporté ceci pour aider la famille de El Hadji Ibrahima NIASS pour le Gamou. Le matin quand on l’a vu on a appelé l’aîné de la maison, Mohamed Ibrahim, pour lui montrer . Après concertation avec la famille, on a décidé de retourner les dons. Pour nous, le plus important c’est de nous respecter, pas de nous aider. On n’a ni faim ni soif », assène le marabout.

« Le plus grand manque de respect c’est d’attendre jusqu’à 4 heures du matin pour nous l’envoyer alors que le Khalife avait déjà rejoint ses appartements. Ce n’est pas respectueux. », déclare-t-il. Pour El Hadji Ibrahima NIASS, le chef de l’État a manqué à ses promesses car, dit-il, depuis qu’il est devenu président, il a oublié le khalife qui l’a beaucoup aidé.

« Le khalife a, à plusieurs reprises, demandé au chef de l’Etat de construire la route qui mène à la ville sainte pour faciliter le trajet aux pèlerins mais ils ont refusé. Maintenant ils veulent nous corrompre avec ça. Nous n’allons pas l’accepter. Celui qui est avec nous ou contre nous, ne nous intéresse pas. De toute façon nous, nous sommes avec Dieu. Et nous disons au président Macky SALL qu’il est en train de laisser en rade Leona Niassène et la famille El Hadji Ibrahima NIASS au moment où nous avons pris position pour lui dans les moments les plus difficiles pour lui quand il a voulu prendre le pouvoir. S’il avait pris en compte cela, il n’agirait jamais ainsi », fulmine El Hadji Abdoulaye NIASS

A noter que le Mawlid, commémorant la naissance du prophète Muhammad (PSL), va être célébré dans la nuit du 18 octobre.

- Advertisment -

Most Popular