HomeA la uneGuinée: Après son refus de signer sa démission, la junte donne un...

Guinée: Après son refus de signer sa démission, la junte donne un ultimatum de 5 jours à Condé

La situation politique en Guinée devient de plus en plus tendue. Face au refus d’Alpha Condé de signer sa démission, la junte menace et donne un délai de cinq jours à l’ex président.

L’incertitude demeure en Guinée au lendemain du renversement d’Alpha Condé par des militaires. Alors que la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (Cedeao) se réunit, ce jeudi 16 septembre à Accra, au Ghana, en sommet extraordinaire pour statuer sur le cas de la Guinée, le Comité National du Rassemblement et du Développement, à travers un communiqué publié ce jeudi 16 septembre 2021, menace.

« Nous vous informons que l’ancien Chef de l’État Alpha CONDÉ est pour l’instant en résidence surveillée et privé de moyens de communication avec l’extérieur. Il est accompagné de son cuisinier et de son médecin-traitant Dr KABA. » peut-on lire sur la page facebook « Comité National du Rassemblement et du Développement – CNRD – Officiel« .

« Alpha Condé refuse de signer sa démission officielle et de se retirer du pouvoir. Face à cette obstination de l’ancien Président de ne pas reconnaître la légitimité du CNRD, un délai de cinq jours lui a été accordé. A défaut, Alpha Condé va devoir répondre à la justice de ses faits de corruption et de répression meurtrière durant ses dix années de règne. Le CNRD. »

Près de douze jours après le coup d’Etat qui a renversé le président Alpha Condé, la junte a entamé ce mardi quatre journées de consultation pour définir la feuille de route de la transition, former un gouvernement et rassurer les partenaires étrangers. Dans une Guinée en pleine crise politique, la mise en place d’un numéro vert pour signaler les abus commis par les forces de l’ordre détonne. La junte militaire, au pouvoir depuis le 5 septembre, jour du coup d’Etat contre le président Alpha Condé, tente de montrer patte blanche à la communauté internationale, inquiète de l’avenir de la Guinée après un putsch similaire au Mali voisin il y a un an.

- Advertisment -

Most Popular