Home A la une Guinée Conakry : Le "amoulanfe" étouffé par....

Guinée Conakry : Le « amoulanfe » étouffé par….

vote en GuinéeEn Guinée, l’annonce des résultats par la CENI n’augure rien de bon pour la jeunesse guinéenne à l’intérieur du pays comme à l’extérieur. Une jeunesse déçue dont le rêve d’une alternance générationnelle et politique est en train de partir en fumée.  de violents heurts ont éclaté entre policiers et émeutiers ce mercredi 21 octobre à Dakar capitale du SENEGAL comme à Conakry et dans d’autres villes de la Guinée. A cet instant, neuf morts sont à déplorer dans le pays depuis lundi, dont six par balle et un policier lynché à mort, ainsi que de nombreux blessés et dégâts matériels selon le gouvernement. L’opposant Cellou Dalein Diallo lui, annonce plus de 16 décès dont une dizaine ce mercredi.

La rue s’enflamme et des barricades en feu, jonchent le sol. Le face à face avec les forces de sécurité est épique et larmoyant à raison de l’utilisation des gaz lacrymogènes. C’est presque l’état de siège pour les habitants dont la journée est rythmée par des cris et des coups de feu.

Alpha Condé est bien décidé à s’accrocher au pouvoir au risque d’enjamber des cadavres…Le cri de ralliement « amoulanfe » qui veut dire  « ça ne passera pas » dans la langue locale risque d’être muselé par la force armée.

 

Cité keur Gorgui : Les guinéens de Dakar dans la rue…

 

Most Popular