HomeA la uneGuinée Conakry: Quand le Colonel Mamady Doumbouya menace les partis politiques

Guinée Conakry: Quand le Colonel Mamady Doumbouya menace les partis politiques

Le Colonel Mamady Doumbouya, chef de la junte guinéenne perd patience et s’en prend à certains partis politiques à Conakry. Dans une adresse à ceux-ci, le Colonel Doumbouya fait savoir que sa patience a des limites. Sa sortie intervient à la suite d’une doléance adressée par les partisans d’Alpha Condé.

C’était trop beau pour être vrai ! Une junte militaire qui n’utilise pas des éléments de langage martiaux. C’est fait désormais. En Guinée, le pouvoir militaire commence à s’agacer des revendications politiques de certains politiques. La revendication qui courrouce les militaires guinéens qui ont pris le pouvoir le 5 septembre 2021, est la libération d’Alpha Condé.

Dans un communiqué, le Colonel Doumbouya met en garde certains partis politiques. Sans citer nommément le RPG d’Alpha Condé, la junte militaire s’irrite de certains comportements qu’il ne spécifie pas clairement. «  A date, le CNRD a tenu son engagement de protection des personnes et de leurs biens sans violence aucune dans le respect de la loi. En dépit de cette main tendue, le CNRD a le regret de constater que des agissements de certaines formations politiques et activistes de la société civile sont de nature à troubler l’ordre public et la quiétude sociale » , affirme la junte militaire.

Si on ne sait exactement pas quels sont ces actes incriminés, le CNRD dit prendre « à témoin l’opinion nationale et internationale sur ces agissements dont le but est de saper la paix et la quiétude des Guinéens et porter préjudice à la transition en cours ». Non sans rappeler « qu’avant le 5 septembre 2021, les libertés publiques individuelles et collectives des Guinéens avaient été totalement confisquées ».

La junte du Colonel Doumbouya « met en garde les acteurs politiques et les activistes qui refusent de s’inscrire dans cette démarche et agissent contre la paix et la quiétude sociale« , informe le communiqué du Crnd. Pour le Cnrd, sa posture actuelle n’est pas un aveu de faiblesse, mais une volonté de se conformer aux règles et accords internationaux ratifiés par la Guinée. Enfin, Le CNRD rassure les Guinéens qu’il prendra « toutes les dispositions régaliennes qui y sied pour assurer leur sécurité« .

- Advertisment -

Most Popular