Home A la une Honorariat au Cese: La réaction de Mamadou Lamine Diallo

Honorariat au Cese: La réaction de Mamadou Lamine Diallo

Le décret pour honorer des anciens présidents du Conseil, économique social et environnemental (Cese) continue d’alimenter les débats. Mamadou Lamine Diallo a souligné que le président de la République a décidé de mettre en place l’émirat gazier. Ce, estime-t-il, après la découverte du pétrole et du gaz au Sénégal. Dans un communiqué, le leader du mouvement Tekki révèle que le chef de l’État  «s’arroge les pleins pouvoirs et arrache ceux du Bureau du Cese,  après ceux de l’Assemblée nationale».

Acculé, le régime se défend en rappelant que le Président Macky Sall a seulement amené une nouvelle modalité pour désigner des présidents honoraires et contourner le bureau et l’Assemblée plénière du Cese. «C’est là le problème aussi», lit-on dans le communiqué. «Un cas d’école est cette affaire des vrais faux décrets pour honorer des anciens présidents du Cese, en particulier celui numéroté 2020/964». Aux yeux de Mamadou Lamine Diallo, le Cese ne sert pas à grand-chose dans la République sauf à «placer une clientèle politique et surtout des personnalités qui veulent être nommées Premier ministre. C’est le cas depuis Famara Sagna».

Dans le document, le leader du mouvement Tekki «demande» la publication des avantages accordés à ces honorables anciens présidents, plutôt que d’exciper un vra- faux décret non publié dans lequel le seul avantage est le macaron. Le document souligne que dans le parti du président, Macky Sall, l’Alliance pour la République (Apr), c’est la bamboula. Ce, lit-on, au moment où le peuple abandonné se confine bon an mal an et cherche à éviter le coronavirus. «C’est l’émirat gazier qui se met en place  avec la technique de l’honorariat qui va se généraliser et qui  servira à adouber des personnalités dans la dynastie Faye-Sall ; un peu comme l’émir qui nomme des comtes, des ducs, etc.  Sacré SMS. Je ne serai pas surpris que la technique soit bientôt élargie à l’Assemblée nationale», a-t-il souligné.

Et de poursuivre : «Il est temps de mettre fin aux pleins pouvoirs donnés à Macky Sall. Non seulement il a abandonné le combat contre le coronavirus, mais il en profite  pour monter des coups fourrés contre le Sénégal en faveur de ses affidés.»

Most Popular