Home A la une Mohamed Salah victime de lynchage sur internet pour avoir célébré Noël

Mohamed Salah victime de lynchage sur internet pour avoir célébré Noël

Des internautes musulmans n’ont pas été tendre avec l’attaquant de Liverpool. En effet, le footballeur égyptien, Mohamed Salah, a reçu des milliers d’insultes pour avoir célébré Noël avec sa petite famille.

Dès le lendemain du réveillon de Noël, Mohamed Salah, l’attaquant égyptien de Liverpool, a subi une vague d’attaques sans précédant sur la toile lorsqu’il a posé, le soir du réveillon de Noël, avec un sapin de Noël et des tenus spéciales à l’occasion de cette fête religieuse chrétienne. L’Egyptien a posté une photo de lui, accompagné de ses deux filles et sa femme, tous habillés en rouge avec un costume s’apparentant au père Noël. Le joueur avait même un serre-tête en forme de tête de cerf pour compléter le décor. Devant le sapin, tout sourire, ils s’apprêtaient à ouvrir les cadeaux.

Mais même le soir du réveillon de Noël, la tolérance ne semble pas être des valeurs connues de tous. Cette photo familiale remplie de joie et de bonheur, donnée par ce joueur de confession musulmane, n’était pas du goût de tout le monde et la grande majorité des commentaires comprenaient des insultes.​

La star égyptienne de Liverpool a provoqué l’ire de nombreux musulmans qui se sont adonnés à des messages d’insultes gratuits sur les réseaux sociaux. « Mahrez t’en**** », lui répond l’un d’eux sur Twitter en référence à un autre joueur de football, un Algérien évoluant dans le club de Manchester City. « Il s’est fait pirater », sourit un autre tandis que bon nombre d’internautes de confession musulmane se disent « choqués ».

D’autres messages plus virulents encore … « sale fils de p*** » à « enfant de p***, les croisés Inch Allah », en passant par « sale vendu »« J’espère que t’as honte de toi ». Des internautes diffusent également des vidéos où le joueur est critiqué pour son comportement et devrait être sanctionné par son club : il faudrait lui empêcher l’entrée au centre d’entraînement, insinuent-ils. « Je t’aime bien mais t’es musulman mon gars je te rappelle », peut-on lire ; Mohamed Salah aussi qualifié de « soi-disant musulman », ou encore : « Wesh Salah, c’était que du fake le Coran dans les mains avant les matches, jsuis [sic] dépité, il l’a jamais ouvert ».

Most Popular