Home A la une Présidentielle 2024: Ousmane Sonko dans le viseur de Synergie républicaine

Présidentielle 2024: Ousmane Sonko dans le viseur de Synergie républicaine

La présidentielle de 2024 arrive dans un peu plus de 4 ans, mais elle fait déjà les gros titres. En effet, ces joutes électorales pourraient se disputer sans le leader de Pastef, Ousmane Sonko.

Pour cause, une loi qui vise à exclure tous les fonctionnaires radiés par l’Etat de toutes élections présidentielles. Pour Mohamed Diagne, leader du parti Synergie Républicaine et membre de la coalition Benno Bokk Yaakar, il est paradoxal de laisser à une personne radiée de la fonction publique d’avoir la possibilité d’être le patron de cette même fonction publique.

« Il est paradoxal que l’on permette, par le truchement de la politique à un fonctionnaire radié pour faute grave ou faute lourde de se présenter à une élection présidentielle et en cas de victoire d’être le patron de la fonction publique du pays. Si Sonko avait gagné le 24 février dernier, un radié de cette même fonction publique en deviendrait le patron », fait-il savoir sur les colonnes de VoxPopuli.

Pour lui, cette loi vise à « éviter que le pouvoir ne tombe entre les mains d’agents de l’État véreux qui n’hésiteront pas à exposer dangereusement le pays ».

Mais VoxPop n’y va pas par quatre chemins. Pour le quotidien, « cette loi vise expressément Ousmane Sonko. »

Most Popular