Home A la une Réhabilitation Karim Wade: Quand le limogeage des deux fonctionnaires divise

Réhabilitation Karim Wade: Quand le limogeage des deux fonctionnaires divise

Moustapha Ka et Samba Ndiaye Seck ont été relevés de leurs fonctions après la polémique suscitée par leurs déclarations sur la possibilité de réhabilitation de Karim Wade. L’annonce a été faite par le ministère de la justice à travers un communiqué. Le garde sceaux avait convoqué Moustapha Ka pour des explications sur ses déclarations lors de la présentation du cinquième rapport du Sénégal devant le Comité des droits de l’homme de l’ONU.

Des déclarations contraires aux instructions ?

Samba Ndiaye Seck, Directeur de cabinet du Secrétaire d’État chargé des Droits Humains et de la Bonne Gouvernance et Moustapha Ka, Directeur des Droits de l’Homme étaient de la délégation sénégalaise présente à la 127ème session du Comité des droits de l’homme. La question sur la condamnation de Karim Wade a refait surface lors de cette rencontre qui s’est tenue les 14 et 15 octobre derniers. Interpellé sur ce cas Karim Wade, Moustapha Ka déclarait que le Sénégal était prêt à allouer une réparation à ce dernier à condition qu’il s’adresse à la juridiction compétente. Le ministère des affaires étrangères avait sorti un communiqué le lendemain pour démentir une quelconque possibilité de réparation ou de réhabilitation de l’ex ministre Karim Wade.

Une décision qui divise

Le Comité des droits de l’homme de l’ONU avait demandé le réexamen du dossier Karim Wade condamné en 2015 pour enrichissement illicite. Cette décision du ministère est loin de plaire à l’Union des Magistrats du Sénégal qui rappelle que ce limogeage devrait être fait par décret présidentiel et non par le ministre de la justice. Le député  Bara Dolly compte introduire une question orale à l’assemblée nationale à destination du ministre pour qu’il donne des explication sur sa décision.

Most Popular