Home A la une Suppression des villes: L'avis très tranché de Birahim Seck

Suppression des villes: L’avis très tranché de Birahim Seck

Le débat fait rage depuis quelques jours sur l’espace publique. Celui-ci fait suite après que le ministre des Collectivités territoriales du développement et de l’Aménagement du territoire a évoqué l’idée des suppressions des villes de Dakar, de Guédiawaye, Rufisque et Thiès dans le cadre d’une réforme générale des collectivités territoriales. Pour le coordonnateur du Forum civil, il s’agit là d’un «autre vil débat sur la Ville.»

Birahim Seck invite le chef de l’Etat à plutôt fixer la date des élections locales. «L’acte républicain attendu du Président de la République est la fixation de la date des  élections territoriales en 2021. Cette déconstruction politicienne continue de la démocratie et la confiscation irrespectueuse de la souveraine du peuple sont des manœuvres inacceptables dans un Etat de droit. Les territoires doivent être administrés par des conseils légitimement élus par les populations», précise-t-il.

Most Popular