HomeA la uneViolences du 1er mai 2018 en France: Alexandre Benalla condamné...

Violences du 1er mai 2018 en France: Alexandre Benalla condamné…

L’ex-chargé de mission de l’Élysée Alexandre Benalla a été condamné à trois ans d’emprisonnement, dont un ferme sous bracelet électronique, notamment pour avoir commis des violences en réunion et usurpé la fonction de policier lors de la manifestation du 1er mai 2018.

Il a été au cœur d’une tempête politique majeure du quinquennat Macron. Et vient d’être condamné par la justice ce vendredi 5 novembre. Alexandre Benalla, l’ex-chargé de mission de l’Elysée a été condamné à trois ans de prison dont un ferme par le tribunal de Paris.

Dans ce dossier, celui qui est aujourd’hui âgé de 30 ans et reconverti dans le privé a comparu pour douze infractions, dont « violences en réunion » et « immixtion dans la fonction de policier » lors de la manifestation de la Fête du travail 2018 dans la capitale.

Benalla a assuré vouloir interpeller des « agresseurs »

Prolixe à la barre, Alexandre Benalla a assuré avoir été « réglo, loyal, honnête » et contesté toute « violence volontaire », affirmant avoir voulu « interpeller » des « agresseurs de policiers ».

Le chargé de mission avait été identifié par le journal « Le Monde » le 18 juillet 2018 sur une vidéo où il apparaissait, avec un casque des forces de l’ordre, en train de brutaliser une femme et un homme, place de la Contrescarpe à Paris, à l’issue d’une journée du 1er-Mai émaillée de violences.

- Advertisment -

Most Popular