HomeA la une3e mandat: Yakham Mbaye vilipende Mahmout Saleh

3e mandat: Yakham Mbaye vilipende Mahmout Saleh

Comme à son habitude, le DG du quotidien national Le Soleil n’a pas mis de gants pour démonter les propos de Mahmout Saleh qui déclarait que le 3e mandat de Macky Sall dépendait des résultats des élections de 2022. Dans un entretien avec nos confrères de Dakaractu, Yakham Mbaye sonne la charge.
“La posture du Président Macky Sall reste inchangée. Ce sont les uns et les autres qui, à force de bavardages intempestifs, font œuvre de girouette. Et, reconnaissons-le, ça fait gravement désordre et nous cause des torts énormes. Non seulement ces déclarations n’ont aucun lien avec le Président de la République, mais elles l’ont surpris et outré. C’est après coup que le Président de la République a pris connaissance des déclarations de Mahmout Saleh. Et c’est moi-même qui l’ai informé. C’est incompréhensible, inopportun et absolument maladroit. Le Directeur de Cabinet du Président de la République a commis une très grosse maladresse. Une faute à la limite, car lorsqu’on est à certain niveau de responsabilité, mieux dans la proximité directe du Chef de l’État, on doit se garder de parler à tort et à travers pour simplement exprimer ses souhaits et désirs, pour ne pas dire ses rêves. Honnêtement, à un moment, je me suis posé la question qui suit : au regard de tout ce que nous nous sommes dit dans diverses instances, pourquoi le Directeur de Cabinet du Président de la République a pu dire une telle énormité  Et je me suis interrogé : est-ce que réellement Mahmout Saleh a dit ce que l’on lui prête”, a-t-il martelé.

Il ajoute, noir de colère: Mes propos ne le sont pas plus que ceux de Mahmout Saleh. Mieux, je vais vous dire ce qui suit : le Président Macky Sall n’a jamais parlé avec qui que ce soit d’élection présidentielle en 2024 ou de candidature à ce scrutin. À personne, et je le dis de manière catégorique. Tous ceux qui se prononcent sur ce sujet, qu’ils soient politiques ou visiteurs du dimanche ou se réclamant de la proximité du Président de la République, en faisant croire avoir échangé avec ce dernier, sont des bonimenteurs ou trafiquants d’influence.

- Advertisment -

Most Popular