HomeA la uneAppel des Layenes: Le message de Seydina Issa Laye Thiaw envers les...

Appel des Layenes: Le message de Seydina Issa Laye Thiaw envers les citoyens

La violence politique et le comportement de certains citoyens envers nos guides religieux n’ont pas laissé indifférent Seydina Issa Laye Thiaw. Ce mardi, lors de la cérémonie d’ouverture du 143e appel de Seydina Limamou. Le Coordonnateur général dudit appel invite les citoyens de tout bord à cultiver la paix.

La 143e édition de l’événement religieux annuel de Cambérène a été marquée par l’allocution d’ouverture du Coordonnateur général de l’Appel de Seydina Limamoulaye, Seydina Issa Laye Thiaw.  Dans son discours, il a souligné que la paix ne devrait pas être considérée comme un simple mot ou un slogan temporaire, mais plutôt comme une valeur qui doit être cultivée et intériorisée par chacun. Selon lui, la paix est une responsabilité collective qui incombe à tous les membres de la société.

Pour Seydina Issa Laye, il ne faut pas que cela concerne une catégorie de personnes ou soit un simple slogan. La paix doit être une conviction de tous. A l’en croire, une paix sociale, intérieure, individuelle et ensuite collective est le meilleur concept. « Une dizaine de personnes ne peut pas dicter sa loi aux 17 millions de Sénégalais. La société civile a un rôle à jouer, les politiques, mais aussi les populations« , a-t-il dit.

« Dans un pays où les populations cultivent la violence, Allah ne peut que les accompagner dans cette ferveur. ‘Vendredi de tous les dangers’, ‘mercredi ou jeudi de tous les risques’ est devenu le vocabulaire favori des populations. Il faut cultiver la paix pour qu’elle règne dans le pays (…) Une dizaine de personnes ne peut pas dicter sa loi aux 17 millions de Sénégalais. La société civile a un rôle à jouer, les politiques, mais aussi les populations. « Si on laisse cette stabilité nous échapper, nous allons non seulement rendre compte à nos anciens qui nous ont légué cela, mais nous allons dans l’anarchie totale« , a déclaré le coordonnateur général de l’Appel du Mahdi.

Dans la même dynamique, il explique que la  stabilité doit avoir des préalables, dont la citoyenneté. Les familles religieuses ont joué un rôle important dans la paix sociale. Elles ont  réussi à asseoir l’équilibre. « C’est pour cette raison que ceux qui les dénigrent se fatiguent pour rien. Nous sommes un islam confrérique et rien, ni personne ne peut empêcher les Sénégalais de continuer à aimer leurs guides spirituels et à se référer à eux. Ceux qui essaient de saper cette dynamique risquent de se retrouver eux-mêmes dans le collimateur des talibés« , avertit-il.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Advertisment -

Most Popular