HomeA la une« Conviction du moment » ou « Trahison du moment » ?

« Conviction du moment » ou « Trahison du moment » ?

Dans son entretien avec le magazine français L’EXPRESS, Mr Macky Sall a été interpellé sur ses reniements par rapport au 3ème mandat. A la question du journaliste « Direz-vous comme votre prédécesseur Abdoulaye Wade, en 2012 : « Ma waxoon waxeet » (Je l’ai dit, je me dédis) ? ».

Mr Macky Sall a répondu au journaliste : « Je ne me dédis pas. J’ai donné une opinion qui correspondait à ma conviction du moment. Celle-ci peut évoluer et les circonstances peuvent m’amener à changer de position. Nous sommes en politique. »

Si on le prend au mot, voici donc ce que ça donne dans notre tête

1° Lorsque je promettais que je réduirai mon mandat de 7 à 5 ans, je vous trompais, c’était juste une conviction du moment. Les circonstances ont changé, je veux m’éterniser au pouvoir à présent

2° Lorsque je promettais que je réduirai la taille du gouvernement à 25 ministres, je vous trompais, c’était juste une conviction du moment. Les circonstances ont changé, je m’en moque du nombre à présent

3° Lorsque je vous disais que je mettrai la patrie avant le parti, je vous trompais, c’était juste une conviction du moment. Les circonstances ont changé, le parti, la famille, la belle famille, les amis sont ma priorité en réalité

4° Lorsque je vous disais que mon petit frère ne bénéficiera jamais d’un décret de nomination de ma part, je vous trompais, c’était juste une conviction du moment.  Les circonstances ont changé, je lui signerai tous les décrets qu’il veut à présent.

5° Lorsque je vous disais que je ne protègerai personne, je vous trompais, c’était juste une conviction du moment. Les circonstances ont changé, aucun fossoyeur de mon camp ne sera inquiété tant que j’aurai mon coude

6° Lorsque je vous disais que les fossoyeurs de l’ancien régime rendront compte à la CREI, je vous trompais, c’était juste une conviction du moment. Les circonstances ont changé, je les préfère tous à mes côtés à présent

7° Lorsque je vous disais que l’OFNAC c’est pour les membres de mon pouvoir, je vous trompais, c’était juste une conviction du moment. Les circonstances ont changé, les 2000 plaintes et dénonciations reçues à l’OFNAC resteront dans les tiroirs ou sous le coude.

8° Lorsque je vous avais promis que je ferai réduire la vie chère, je vous trompais, c’était juste une conviction du moment. Les circonstances ont changé, votre quotidien ne m’intéresse plus vraiment à présent.

9° Lorsque je vous promettais que je réduirai le train de vie de l’Etat, je vous trompais, c’était juste une conviction du moment.  Les circonstances ont changé, nous avons pris plaisir à la bamboula à présent. Avion tout neuf en plein Covid, bateau tout neuf, limousines à 2 milliard, 300 milliards en véhicules de fonction, budget Président de la République triplé, budget de fonctionnement des ministères doublé ou triplé

10° Lorsqu’en 2012 je vous promettais 500 000 emplois, et 1 000 000 en 2019 je vous trompais, c’était juste une conviction du moment. Les circonstances ont changé, j’ai finalement préféré porter le taux de chômage de 10,2 % à 25 % en 2022

11° Lorsque je vous avais promis d’améliorer votre niveau de vie, je vous trompais, c’était juste une conviction du moment. Les circonstances ont changé, j’ai finalement préféré faire reculer le Sénégal de la 144ème à la 166ème place dans le classement mondial au point de vue de l’Indice de Développement Humain.

12° Lorsque je vous avais promis que je ferai réduire la pauvreté, je vous trompais, c’était juste une conviction du moment. Les circonstances ont changé, j’ai finalement préféré faire augmenter le nombre de pauvres pour le passer de 5,8 millions en 2011, à plus de 6 millions en 2022

13. Lorsque je vous avais promis de lutter contre la corruption, je vous trompais, c’était juste une conviction du moment. Les circonstances ont changé, le Sénégal restera plus que jamais ancré dans la zone rouge

14° Lorsque je vous promettais une réforme de la justice et une égalité de tous les citoyens devant la loi, je vous trompais, c’était juste une conviction du moment. J’ai finalement fait de la justice mon principal allié politique et mon instrument de lutte contre toute opposition politique. Je compte battre le record mondial de prisonniers politiques

15° Lorsque je vous disais que aucun journaliste ne sera emprisonné durant mon magistère, je vous trompais, c’était juste une conviction du moment. Je préfère finalement battre tous les records de journalistes emprisonnés ou maltraités

16° Lorsque je vous promettais que si vous votez en majorité OUI au référendum de 2016, qu’il ne sera plus possible à un président de la république d’effectuer plus de deux mandats consécutifs, je vous trompais bien sûr, c’était juste ma conviction du moment. Après m’avoir réélu en 2019, vous avez changé les circonstances. J’ai donc décidé que 1 + 1 n’est plus égal à 2, mais à 1. Je n’ai plus l’intention de quitter ce pouvoir à l’issue des deux mandats consécutifs que j’ai exercés, et ainsi exposer ma famille et belle-famille à une réédition des comptes avec ce Ousmane Sonko.

Je vous ai effectivement trompé sur toute la ligne. Je n’ai tenu aucune des promesses que je vous ai faites depuis 2011 car il ne s’agissait que de convictions du moment qui allaient évoluer en fonction des circonstances. Mes convictions du moment n’engagent donc que ceux qui y croient

Voici en substance comment nous comprenons les propos de Mr Macky Sall au magazine L’EXPRESS.

En quoi ces multiples « convictions du moment » s’étant volatilisées après chaque élection diffèrent de la trahison ?

C’est donc un tel dirigeant, entouré d’hommes et de femmes qui ne croient en rien, qui reconnaît avoir trompé le peuple avec des convictions du moment, qui veut faire croire à l’opinion internationale que ce même peuple a envie de le voir rempiler en 2024. On comprend pourquoi ce n’est qu’à des journalistes étrangers à qui il accorde des interviews, des moments de délire plus qu’autre chose

Boubacar SALL E-mail : boubacarsall369@hotmail.com

 

8° Lorsque je vous avais promis que je ferai réduire la vie chère, je vous trompais, c’était juste une conviction du moment. Les circonstances ont changé, votre quotidien ne m’intéresse plus vraiment à présent.

9° Lorsque je vous promettais que je réduirai le train de vie de l’Etat, je vous trompais, c’était juste une conviction du moment.  Les circonstances ont changé, nous avons pris plaisir à la bamboula à présent. Avion tout neuf en plein Covid, bateau tout neuf, limousines à 2 milliard, 300 milliards en véhicules de fonction, budget Président de la République triplé, budget de fonctionnement des ministères doublé ou triplé

10° Lorsqu’en 2012 je vous promettais 500 000 emplois, et 1 000 000 en 2019 je vous trompais, c’était juste une conviction du moment. Les circonstances ont changé, j’ai finalement préféré porter le taux de chômage de 10,2 % à 25 % en 2022

11° Lorsque je vous avais promis d’améliorer votre niveau de vie, je vous trompais, c’était juste une conviction du moment. Les circonstances ont changé, j’ai finalement préféré faire reculer le Sénégal de la 144ème à la 166ème place dans le classement mondial au point de vue de l’Indice de Développement Humain.

12° Lorsque je vous avais promis que je ferai réduire la pauvreté, je vous trompais, c’était juste une conviction du moment. Les circonstances ont changé, j’ai finalement préféré faire augmenter le nombre de pauvres pour le passer de 5,8 millions en 2011, à plus de 6 millions en 2022

13. Lorsque je vous avais promis de lutter contre la corruption, je vous trompais, c’était juste une conviction du moment. Les circonstances ont changé, le Sénégal restera plus que jamais ancré dans la zone rouge

14° Lorsque je vous promettais une réforme de la justice et une égalité de tous les citoyens devant la loi, je vous trompais, c’était juste une conviction du moment. J’ai finalement fait de la justice mon principal allié politique et mon instrument de lutte contre toute opposition politique. Je compte battre le record mondial de prisonniers politiques

15° Lorsque je vous disais que aucun journaliste ne sera emprisonné durant mon magistère, je vous trompais, c’était juste une conviction du moment. Je préfère finalement battre tous les records de journalistes emprisonnés ou maltraités

16° Lorsque je vous promettais que si vous votez en majorité OUI au référendum de 2016, qu’il ne sera plus possible à un président de la république d’effectuer plus de deux mandats consécutifs, je vous trompais bien sûr, c’était juste ma conviction du moment. Après m’avoir réélu en 2019, vous avez changé les circonstances. J’ai donc décidé que 1 + 1 n’est plus égal à 2, mais à 1. Je n’ai plus l’intention de quitter ce pouvoir à l’issue des deux mandats consécutifs que j’ai exercés, et ainsi exposer ma famille et belle-famille à une réédition des comptes avec ce Ousmane Sonko.

Je vous ai effectivement trompé sur toute la ligne. Je n’ai tenu aucune des promesses que je vous ai faites depuis 2011 car il ne s’agissait que de convictions du moment qui allaient évoluer en fonction des circonstances. Mes convictions du moment n’engagent donc que ceux qui y croient

Voici en substance comment nous comprenons les propos de Mr Macky Sall au magazine L’EXPRESS.

En quoi ces multiples « convictions du moment » s’étant volatilisées après chaque élection diffèrent de la trahison ?

C’est donc un tel dirigeant, entouré d’hommes et de femmes qui ne croient en rien, qui reconnaît avoir trompé le peuple avec des convictions du moment, qui veut faire croire à l’opinion internationale que ce même peuple a envie de le voir rempiler en 2024. On comprend pourquoi ce n’est qu’à des journalistes étrangers à qui il accorde des interviews, des moments de délire plus qu’autre chose

Boubacar SALL E-mail : boubacarsall369@hotmail.com

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Advertisment -

Most Popular