HomeA la uneCPI: L'avocat Juan Branco mouille la famille du président Macky Sall

CPI: L’avocat Juan Branco mouille la famille du président Macky Sall

L’ avocat Français, Juan Branco vient de frapper fort. En conférence de presse, le défenseur d’Ousmane Sonko a fait des aveux de taille concertation une affaire scandaleuse qui mouille la famille du Président Macky Sall . Dans ses révélations , il a annoncé une commande de 104 tonnes livrée à la présidence.

Juan Branco a retracé dans les moindres détails l’origine de ces armes.  Selon lui, afin d’armer ces nervis, la présidence de la République, elle-même, directement en tant qu’institution, aurait mis en place des commandes d’armes particulièrement massives dont nous avons retracé le cheminement. A l’en croire, ces commandes, poursuit-il, ont été organisées avec l’aide « d’un intime de Macky Sall qui s’appelle Gabrielle Perez. Celui-ci, à la tête d’une société bien connue, a fait livrer 104 t d’armes à la présidence de la République au deuxième semestre 2022».

Toujours dans ses révélations, l’avocat affirme qu’ une partie de l’armement est encore stockée au l’ancien aéroport de Dakar Léopold Sédar Senghor. D’ailleurs, celles – ci ont fait l’objet de distribution à partir de ce lieu et sont «placées dans des caches dans certains espaces du territoire sénégalais, de façon à pouvoir être mobilisées en cas de crise politique».

 Dans ces explications plus détaillées Me Branco d’indiquer que ces 104 t d’armes, sont constituées, en partie, de munitions pour des armes lourdes et des armes légères, et sont à la disposition exclusive de la présidence de la République. Ceci, précise-t-il, en dehors de tout contrôle démocratique.

Le financement de ce contrat d’armement serait lié à toute une série de fonds spéciaux qui échappent «au contrôle politique sénégalais et des représentants de la nation. « Ces livraisons proviennent de Saint-Pétersbourg, en Russie. La commande a été réceptionnée par la société sénégalaise 2TL située à Nord-Foire n°45 à Dakar, qui est détenue par un certain Khalil, un ami très proche d’Amadou Sall, fils du président », a précisé Me Juan Branco. Il a ajouté : « Nous avons les manifestes des conteneurs, la signature du capitaine qui a transporté ces armes, ainsi que toutes les réservations effectuées par Gabriel Perez au Pullman Teranga de Dakar, à la veille des événements de juin 2023 au Sénégal, probablement pour préparer ces crimes ».

À la fin de cette conférence, l’avocat a annoncé son intention de déposer 4 500 éléments de preuve contre 112 suspects pour crime contre l’humanité devant la CPI et les juridictions françaises. Ces révélations marquent un tournant majeur dans cette affaire qui suscite déjà une attention internationale considérable » Ces livraisons proviennent de Saint-Pétersbourg, en Russie.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Advertisment -

Most Popular