HomeA la uneGambie: Un allié de Jahya Jammeh condamné à mort

Gambie: Un allié de Jahya Jammeh condamné à mort

Un ancien membre de la junte gambienne, dirigée par l’ancien dictateur, Yahya Jammeh, a été condamné par un tribunal du pays, à la peine de mort pour son rôle dans le meurtre d’un ancien ministre des Finances, rapporte l’AFP.

Yankuba Touray, membre de la junte militaire qui a dirigé la Gambie d’une main de fer pendant environ deux ans après le coup d’État sans effusion de sang de 1994 orchestré par Yahya Jammeh, a été reconnu coupable du meurtre en 1995 de l’ancien ministre des Finances, Ousman Koro Ceesay. Le tribunal a siégé mercredi et l’a condamné à la peine de mort pour le crime commis. « La peine de mort sera par pendaison », a déclaré le juge Jaiteh à la salle d’audience.

Il a ajouté que Touray avait assuré qu’aucune enquête n’était menée après le meurtre et que le corps de la victime était « brûlé au point d’être méconnaissable ». Le gouvernement gambien a imposé un moratoire sur la peine de mort en 2018, bien que la peine soit toujours en vigueur. Un avocat de Yankuba Touray a déclaré que l’ex-allié de Jammeh ferait appel de la décision du tribunal.

Jammeh a pris le pouvoir en 1994 dans le cadre d’un coup d’État militaire dans ce petit pays d’Afrique de l’Ouest. Il a ensuite régné d’une main de fer jusqu’en janvier 2017, date à laquelle il s’est enfui en Guinée équatoriale après avoir perdu l’élection présidentielle face à un parent inconnu, Adama Barrow.

Le gouvernement gambien a par la suite créé une Commission vérité, réconciliation et réparations (TRRC) pour enquêter sur les abus de l’ère Jammeh, qui a entendu plusieurs centaines de témoignages entre 2019 et mai 2020. Mais Yankuba Touray, membre de la junte, a refusé de témoigner devant la TRRC en 2019. Les procureurs l’ont ensuite inculpé du meurtre en 1995 de l’ancien ministre des Finances, Ousman Koro Ceesay.

- Advertisment -

Most Popular