HomeA la uneNdeye Ndack Touré: "Je réitère mon engament à défendre la démocratie..."

Ndeye Ndack Touré: « Je réitère mon engament à défendre la démocratie… »

Par ce message je tenais à vous remercier tous pour le soutien que vous m’avez manifesté lors de ces derniers jours. J’ai reçu vos messages sous toutes les formes et de toutes les couches sociales.
Permettez – moi tout d’abord de remercier en priorité mes parents, ma proche famille et mes amis qui ont été à mes côtés durant ces moments d’incertitude où la machine judiciaire s’est déclenchée sur ses administrés.

Je remercie également, mes avocats Me Babacar Ndiaye , Me Moussa Sarr , Me Amadou aly kane et surtout sa jeune assistante  Me Aissata Dia qui a été imparable et m’a été d’un grand apport.
Cela démontre que les femmes restent engagées à tous les niveaux de la société pour lutter contre les inégalités et l’injustice afin de promouvoir une société plus juste .

Je rends grâce à Dieu qui m’a permis de rester solide face à une épreuve injuste à laquelle je ne m’attendais point. J’ai pu constater à quel point les Sénégalais et les Sénégalaises, dans leur écrasante majorité, rejette l’arbitraire et s’accorde sur le principe que la parole donnée reste sacrée surtout pour ceux et celles qui nous dirigent ou aspirent à nous diriger.
Cette épreuve m’a surtout permis d’apprécier de manière factuelle l’aspiration de la jeunesse à préserver les acquis démocratiques et de refuser que le Sénégal se dirige vers des lendemains incertains.

J’ai été personnellement touchée par l’accueil des détenus, pour la plupart de jeunes manifestants, dont l’avenir aujourd’hui est hypothéqué par un État qui doit avant tout leur donner le l’espoir et leur garantir la paix et la sécurité.

Même si j’ai été traité avec respect et égard par ceux qui m’ont convoqué et voulu m’intimider pour me faire taire, il est absolument impératif que les acteurs s’accordent sur les réformes de la grande dame  parce qu’elle ne l’est plus que de nom.

Je réitère mon engament à défendre la démocratie, à me dresser contre l’injuste et surtout à dénoncer l’abus de pouvoir.

J’invite tous les acteurs politiques, pouvoir et opposition, à plus de responsabilité et de clairvoyance parce que le Sénégal nous appartient et nous devons penser à préserver les fondamentaux de notre chère patrie.

Je termine en présentant mes condoléances aux familles des victimes des évènements du 1er et 2 juin 2023 et je m’incline solennellement devant leur dépouille, dont la plupart sont des jeunes partis à la fleur de l’âge.

Ma compassion, également, à tous les blessés dont les stigmates laisseront à jamais sur leur corps , le souvenir d’une lutte sans merci pour préserver nos droits fondamentaux. Je manifeste ma solidarité aux victimes économiques qui ont subis des préjudices énormes dans le cadre de leurs activités professionnelles.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Advertisment -

Most Popular