HomeA la uneSerigne Moustapha Sy adoube Sonko et vilipende Macky

Serigne Moustapha Sy adoube Sonko et vilipende Macky

Le guide moral du Dahiratoul Moustarchidine wal moustarchidaty (Dmwm) et président du parti PUR s’est prononcé sur l’actualité politique nationale dominée par l’affaire Sweet Beauté, qui a vu Ousmane Sonko condamné et isolé, depuis plus de 10 jours, dans son domicile à la cité Keur Gorgui.

À l’occasion de la célébration de son anniversaire par ses fidèles, Serigne Moustapha Sy a mis en garde le chef de l’Etat, Macky Sall. «Ousmane Sonko a subi une injustice et ses soutiens ont riposté. C’est tout. C’est comme un père de famille ; à chaque fois qu’on l’attaque, ses enfants vont riposter», a-t-il déclaré. Il faisait allusion aux récentes manifestations notées à Dakar et à l’intérieur du pays, occasionnant 16 morts, selon un bilan officiel.

Poursuivant, le leader du Parti de l’unité et du rassemblement (Pur), Serigne Moustapha Sy a indiqué que le maire de Ziguinchor « est très digne et constant dans sa démarche. C’est un homme que j’admire beaucoup. Chaque fois que je dois lui parler, j’envoie Cheikh Tidiane Youm chez lui pour qu’il lui transmette mes messages ». Le marabout a, par ailleurs, tenu à rappeler son soutien mystique au leader de Pastef.

«Que Macky Sall sache que j’ai bien gardé les photos d’Ousmane Sonko quelque part et là-bas, le bon Dieu va veiller sur lui», a-t-il rassuré ses militants. Non sans rappeler son appartenance dans la coalition Yewwi Askan Wi. Pour ce qui est du troisième mandat, objet d’une vive polémique au Sénégal, le guide des Moustarchidines a invité l’actuel locataire du palais de la République à y renoncer. «Sinon, il va sortir par la petite porte», a-t-il juré.

«ON VA ÉCRASER L’ASSEMBLÉE NATIONALE, SI…»

«À l’époque, j’avais dit à Abdoulaye Wade de sortir par la grande porte. Il avait refusé, forçant une troisième candidature. La suite, on la connaît. Aujourd’hui, Macky Sall risque de vivre pire que son prédécesseur», a prévenu le fils de Serigne Cheikh Tidiane Sy Al Maktoum. Dans sa causerie, Serigne Moustapha Sy a, en outre, abordé l’affaire des députés du Pur, Massata Samb et Mamadou Niang incarcérés, depuis quelques mois, après avoir battu leur collègue Amy Ndiaye Gniby.

Et c’est pour dire que «ce qui les a poussés à poser leur acte, si cela se répète une seconde fois, on va tout simplement écraser l’Assemblée nationale. C’est une question de principe. Donc, il faut qu’ils nous laissent en paix», a-t-il prévenu.

Et d’ajouter : «S’il touche à moi, ils sauront que j’ai des éléments dans la police, dans l’armée et dans la gendarmerie, mais également de vaillants fidèles talibés qui sont avec moi.» Quoi qu’il en soit, il a demandé à ses militants du Pur d’attendre ses «instructions» pour, dit-il, «mener le combat le moment venu».

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Advertisment -

Most Popular