HomeA la uneViolences en Afrique du Sud: Le Cyril Ramaphosa brise le silence

Violences en Afrique du Sud: Le Cyril Ramaphosa brise le silence

Le président sud-africain, Cyril Ramaphosa, s’est exprimé vendredi 16 juillet 2021, sur les violences qui frappent le pays depuis plusieurs jours, lors d’une visite dans la municipalité d’Ethekwini, l’une des régions les plus touchées.

Le président Ramaphosa a indiqué que les forces de sécurité d’Afrique du Sud avaient identifié des individus responsables d’avoir fomenté « l’anarchie et le chaos » qui ont conduit au récent déclenchement de troubles meurtriers. Il a indiqué que son gouvernement était « extrêmement préoccupé » par les troubles et les pillages « instigués », qui ont fait des dizaines de morts. Le bilan des troubles fait état de plus de 100 morts dans tout le pays.

« Nous ne permettrons pas à l’anarchie et au chaos de se développer dans notre pays », a-t-il promis, confirmant l’identification des instigateurs et l’arrestation d’un auteur. L’annonce de Ramaphosa a été associée au déploiement de 25 000 soldats pour empêcher de nouveaux soulèvements.

Plus tôt dans la semaine, Ramaphosa avait déclaré que « ce à quoi nous assistons maintenant, ce sont des actes de criminalité opportunistes, avec des groupes de personnes incitant au chaos simplement comme couverture pour le pillage et le vol ». Le calme a été rétabli dans les quartiers de Johannesburg, avec la réouverture des magasins dans la ville, ainsi que la reprise des opérations dans les zones portuaires de Durban et de Richards Bay.

- Advertisment -

Most Popular